safetynvent
  Détecteur de chocs
omnidirectionnel, suite 9.
 
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit








Gratuit:
 
Détecteur omnidirectionnel automatique d'impacts de chocs accidentels de véhicules avec déclenchement automatique de l'Appel aux Secours routiers via balise GPS

 
Dessin du
Détecteur de chocs et de ses composants:




La figure 27 sur le dessin de l’Indicateur automatique de direction d’impacts de chocs accidentels montre :

 

- la vue en coupe latérale du système électrique dans son ensemble.

 

A gauche sur le dessin:

 

- Les Ressorts façonnés en lamelles (84 et 85) en position de repos, à la verticale, chacun d’eux (84 et 85) enfilé de bas en haut par leur coude respectif (86 et 87), de manière que la face inférieure de la partie qui est coudée (86 et 87) repose sur la face supérieure (extérieure en vue de l’arrière) afin d’y être fixés en même temps que leur Anneau de contact respectif (97 et 98), grâce à  des Vis de maintien (90 et 91).

 

Au centre du dessin :

 

se trouve l’extrémité filetée du Tube coudé (11) du Capteur de chocs sur lequel tout le système est assemblé, ainsi que l’Ecrou de maintien (23) dudit 11 duquel (11) sort, à la verticale, le Câble (43) dans sa position (verticale) de repos ; puis, à la droite de celui-ci (43), ce même Câble (43) qui se trouve en action et qui est tendu obliquement dans un angle de 45° d’inclinaison.

 

A droite, sur le dessin :

 

le Câble (43) du Capteur de choc qui est activé, lequel 43 recourbe, dans sa course, le Ressort en forme de lamelle (84) de manière à ce que celui-ci (84) touche le Ressort en forme de lamelle (85) afin de lui (85) transmettre une brève impulsion de courant électrique (qui est désignée sur le dessin par une double-flèche noire, dessinée en trait fin et reliant 96 et 97).

 

Le Support (92) est vissé, grâce à son Trou taraudé central (99), à la Gaine isolante de maintien (100), laquelle 100 est filetée à l’extérieur et taraudée à l’intérieur; enfin elle (100) est vissée elle-même en bout du Tube coudé et fileté (11) du Capteur de choc.

 

Planche H, figure 28 :


 

La figure 28 montre l’Indicateur qui est vu de face, du côté de sa fonction) et dont le Support (92) qui est garni de tous ses éléments.

 

les 16 Trous ronds taraudés (93 et 94) et les Trous rectangulaires lisses (96) maintiennent les Ressorts formés en lamelles (84 et 85) lesquels derniers sont vus (dans ce cas-ci) de dessous.

 

A gauche sur le dessin :

 

ces Ressorts en lamelles (8’ et 85) sont montrés en action, (flèche blanche) :

 

- le Câble (43) du Capteur de chocs est tendu oblique ment dans un angle de 45° et 43 entraîne dans sa course le Ressort en lamelle (84), qui correspond à la direction de l’impact du choc accidentel et il (43) appuie 84 contre le Ressort en lamelle (85) qui se trouve placé derrière lui (84) afin de lui (85)  transmettre une brève impulsion électrique qu’il (85) transmet à son tour à l’ordinateur de bord du véhicule accidenté.

 

Planche H, figure 29 :

 

La figure 29 montre :

 

- l’extrémité filetée (11) du Tube coudé (11) du Capteur de chocs ; 11 est munie de ses Ecrous de fixation (23). Le filetage de l’extrémité du Tube coudé (11) est destiné  à maintenir fermement la Gaine isolante de maintien (100) à laquelle (100) est fixé le Support (92) qui maintient tous les autres éléments du système électrique de l’Indicateur de direction.

 

Planche H, figure 30 :

 

La figure 30 montre :

 

- 6 vue du Ressort  en lamelle (85) qui est fait d’une fine lamelle de métal façonnée, découpée, pliée (ou arquée), coudée (en 87) et enfin perforée (en partie coudée).


 

 


 

Planche H, figure 31 :

 

La figure 31 montre :

 

- la Gaine isolante de maintien (100), filetée et taraudée en 100’ (cent prime) qui est vue en coupe partielle afin de voir son taraudage.

 

Planche H, figure 32 :

 

La figure 32 montre :

 

- 6 vues du Ressort en lamelle (84) qui est, comme 85, façonné, plié ou arqué, découpé, coudé et percé en sa partie coudée (86).

 

Planche H, figure 33 :

 

La figure 33 montre :

 

en haut sur le dessin :

 

- la vue en coupe (de la tranche) du Support  (92) avec toutes ses perforations qui sont : centrale taraudée (99), rondes taraudées (93 et 94) et, enfin, rectangulaires et lisses (95 et 96) lesquelles dernières peuvent être pratiquées en Fente (109), comme sur le dessin du bas, ainsi que :

 

- la vue de face (côté vu en fonction) du Support (92) sans ses éléments et 92 est pourvu de ses perforations qui sont : 93, 94, 95, 96 et 99, ainsi que :

 

au centre du dessin :

 

- la Gaine isolante de maintien (100), l’extrémité du Tube coudé (11) et, enfin, le Câble (43) qui est vu en coupe.


 


 

Planche H, figure 34 :

 

La figure 34 montre :

 

- une vue partielle (fragment supérieur) du Fond (1) du Capteur de chocs accidentels qui est muni de sa Calotte supérieure qui est vue en coupe et autour de laquelle (8) sont percées deux rangées circulaires de Trous de passage lisses (107 et 108) qui sont destinés aux fils électriques de 97 et 98, vers l’extérieur du Boîtier (1) du Capteur de chocs.

 

Planche  H, nomenclature:

 

1 =  Fond du Boîtier du Capteur de chocs.

 

8 =  Calotte supérieure de 1.

 

11 =  Extrémité filetée du Tube coudé (11) du Capteur de chocs.

 

23 =  Ecrou de maintien pour le Tube coudé (11).

 

43 =  Câble métallique (électrifié ou non) du Capteur de chocs.

 

83 =  Indicateur automatique et  omnidirectionnel d’impact, incorporé dans le Capteur de chocs.

 

84 =  Ressort en lamelle façonnée de contact électrique.

 

85 =  Ressort en lamelle façonnée de contact électrique.

 

86 =  Partie coudée à 90° de 84.


 


 

87 =  Parie coudée à 90° de 85.

 

88 =  Trou lisse du Coude (86) de 84.

 

89 =  Trou lisse du Coude (87) de 85.

 

90 =  Vis de maintien pour les Trous (88) de 86.

 

91 =  Vis de maintien pour les Trous (89) de 87.

 

92 =  Support du système, en matière isolante (ou plastique).

 

93 =  Trous taraudés pour les Vis de maintien (90) de 84.

 

94 =  Trous taraudés pour les Vis de maintien (91) de 85.

 

95 =  Trous rectangulaires pour le maintien des Coudes (86) de 84.

 

96 =  Trous rectangulaires pour le maintien des Coudes (87) de 85.

 

97 =   Rondelle métallique de contact, soudée en fin de fil électrique pour 84.

 

98 =   Rondelle métallique de contact, soudée en fin de fil électrique pour 85.

 

99 =   Trou taraudé central du Support(92) lequel 92 est vissé dans une:

 

100 =  Gaine isolante filetée et taraudée pour 11.


 


 

100’=  Coupe locale en 100 montrant le taraudage de 100.

 

Planches A et B :

 

101=  Site indiqué en trait mixte épais, là où est incorporé le système.

 

102=  Site indiqué en trait mixte épais, là où est incorporé un second système.

 

103 et 104=  Sites pour l’Indicateur d’ampleur de choc.

 

105 et 106=  Sites pour l’indicateur des positions successives et finale du véhicule accidenté.

 

107 et 108=  Rangées de trous lisses qui sont percés autour de la Calotte (8) du Fond (1).

 

Troisième partie.

 

 

 

Titre :

 

Indicateur des positions successives et finale d’un véhicule accidenté.

 

Revendications :

 

L’Indicateur des positions successives et finale est un système électrique qui est relié à l’ordinateur de bord d’un véhicule et qui consiste en :


 

 



 

- deux hémisphères creuses (11 et 111) dont le bord est ondulé de telle façon qu’elles s’assemblent  en épousant chacune le bord de l’autre afin de former ensemble une Sphère creuse qui contient des :

 

- Senseurs électriques (120 à 127) lesquels senseurs sont situés à égale distance les uns des autres autour de l’équateur de la Sphère creuse que forment ensemble 10 et 11, ainsi que :

 

- d’autres Senseurs électriques (129 à 136) qui sont situés à égale distance de l’équateur et du pôle sud de l’Hémisphère inférieure (110) et disposés (les Senseurs) en cercle et à équidistance les uns des autres autour de cette même Hémisphère (110) ; puis d’un :

 

- Senseur électrique (128) qui est situé au pôle sud de l’Hémisphère inférieure (110) ; les Senseurs du pôle sud de 110 (120 à 123, 128 et 129 à 136) sont reliés ensemble à l’extérieur du pôle sud de 110 à :

 

- une Boîte de déviation électrique (148) qui est relayée par :

 

- une Fibre optique (149) est reliée à son tour à l’ordinateur de bord du véhicule.

 

Ce système électrique est composé, en outre, de :

 

- Senseurs électriques (122 à145) qui sont situés entre l’équateur de la Sphère creuse (110 et 111) et (à mi-distance) le pôle nord de l’Hémisphère supérieure (111). 122 à 145 sont disposés en cercle et à équidistance les uns des autres autour d’ :

 

- Senseur électrique (137) qui est situé au pôle nord de l’Hémisphère supérieure (111) ; le Senseurs (122 à 145, 137 et 138 à 145) sont reliés ensemble à l’extérieur du pôle nord de l’Hémisphère supérieure (111) à une :

 

- Boîte de déviation électrique (147) qui est relayée par une :

 

- Fibre optique (149) laquelle est reliée à son tour à l’ordinateur de bord du véhicule.

 


 





Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

 
  Nombre d'entrées: 103393 visiteurs---Merci pour votre visite.
Copyright GOT9MU
 
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=