safetynvent
  Détecteur de chocs
omnidirectionnel, suite 12.
 
Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit








Gratuit:
Détecteur omnidirectionnel automatique d'impacts de chocs accidentels de véhicules avec déclenchement automatique de l'Appel aux Secours routiers via balise GPS

Dessin du
Détecteur de chocs et de ses composants:




En médaillon : il y a un agrandissement  du dessin de l’agencement des éléments qui composent ce système.

 

Fonctionnement :

 

Le Noyau (150) est d’un poids qui est suffisant  pour compresser le Ressort  (184) tout en attirant le Pôle de contact (183) de manière à ce qu’il (183) touche le Senseur électrique (182) et établisse ainsi le courant électrique qui permet à ce Senseur (182) de transmettre une brève impulsion électrique à l’ordinateur de bord du véhicule lequel ordinateur doit être adéquatement programmé afin d’enregistrer, puis d’indiquer et enfin de transmettre cette position, ainsi que le reste de ses données, aux Secours routiers.

 

Sur le dessin, le Câble du Senseur électrique (137) est tendu par le Noyau (150) de manière à tirer sur le Contact (183), lequel 183, en même temps qu’il compresse le Ressort (184), vient toucher le Senseur électrique pour établir le courant du circuit électrique le (137) qui le concerne.

 

Les autres Câbles restent suspendus de manière un peu lâche , à moins que la position du véhicule accidenté soit telle que le Noyau (150), décentré, n’entraîne un ou deux autres Câbles (153-78) aussi, afin d’indiquer cette position finale qui est combinée avec d’autres positions.

 

L’inversion adéquate des Senseurs électriques (153 à 178) est décrite dans la Nomenclature numérique qui suit.

 

Nomenclature :

 

110 = Hémisphère supérieur et

 

111 = Hémisphère inférieur.

 

112 = Bord ondulé qui permet à ces deux Hémisphères (110 et 111) d’être liées ensemble tout en faisant coïncider en les alternant, à la hauteur de l’équateur de 110-111, leurs Senseurs électriques respectifs (120,121, 122 et 123) pour 111 et (124, 125, 126 et 127) pour 110.


113 = Barrette métallique de maintien qui est adaptée à la courbure de la Sphère (110-111) et qui (113) possède à chacune de ses extrémités, un :

 

114 = Trou pour 113 et un autre :

 

115 = Trou lisse par lesquels (114 et 115) la Barrette (113) est vissée grâce à une:

 

116 = Vis de maintien (pour 113) et une autre :

 

117 = Vis de maintien (pour 114), dans un :

 

118 = Trou taraudé dans l’épaisseur de la paroi de l’Hémisphère supérieur (110) et un autre :

 

119 = Trou taraudé dans l’épaisseur de la paroi de l’Hémisphère inférieur (111).

 

120 = Senseur électrique qui indique tout choc accidentel qui est produit à l’avant du véhicule accidenté.

 

121=   Senseur électrique qui indique tout choc accidentel qui est produit sur le côté droit du véhicule accidenté.

 

122 = Senseur électrique qui indique tout choc accidentel qui est produit à l’arrière du véhicule accidenté.

 

123 =  Senseur électrique qui indique tout choc accidentel qui est produit le côté gauche du véhicule accidenté.

 

124 = Senseur intermédiaire  entre les Senseurs : 120, 121,129, 130, 138 et 139.

 

125 = Senseur intermédiaire  entre les Senseurs : 121, 122, 128, 131, 132 et 140.


126 = Senseur intermédiaire  entre les Senseurs : 122, 123, 133, 134 et 143.

 

127 = Senseur intermédiaire  entre les Senseurs : 120, 133, 135, 136, 144 et 145.

 

128 = Senseur qui indique le bas du véhicule et qui est combinable avec les 8 Senseurs qui l’entourent : 129, 130, 131, 132, 133, 134, 135 et 136.

 

129 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 120, 124, 128, 130, et 136.

 

130 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 121, 124,128, 129 et 131.

 

131 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 121, 125, 128,130 et 132.

 

132 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 122, 125, 128, 131 et 133.

 

133 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 122, 126, 128,132 et 134.

 

134 : Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 123, 126, 128, 132 et 135.

 

135 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 123, 127, 128, 134 et 136.

 

136 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 120, 127, 128, 129 et 135.

 

137 = Senseur qui indique le haut du véhicule : 138, 139, 140, 141, 142 et 143.

 

138 =  Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 120, 134, 137,139 et 145.

 

139 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 121, 124, 137, 138 et 140.


140 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 121, 125, 137, 139 et 141.

 

141 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 122, 125, 137, 140 et 142.

 

142 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 122, 126, 137, 141 et 143.

 

143 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 123, 126, 137, 142 et 144.

 

144 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 123, 127, 137, 143 et 145.

 

145 = Senseur intermédiaire entre les Senseurs : 120, 127, 137,144 et 138.

 

146 = Boule d’acier de 40 mm de diamètre et qui est enfermée à l’intérieur de la Sphère (110-111).

 

147 = Boîte de déviation électrique supérieure laquelle réunit les fils électriques qui relient les Senseurs électriques supérieurs : 124, 125, 126 et 127, ainsi que les fils électriques des Senseurs : 137, 138,139, 140, 141, 142, 143, 144 et 145.

 

148 = Boîte de déviation électrique inférieure qui réunit les fils électriques des Senseurs inférieurs : 120, 121, 122, 123, 128 129 à 136.

 

149 = Fibre optique qui relie tous les fils électriques qui sont énumérés en 147 et 148 avec l’ordinateur de bord du véhicule.

 

Variante :

 

150 = Noyau suspendu de la Variante de l’Indicateur de positions du véhicule accidenté.

 

151 = Hémisphère supérieur de cette Variante et


152 = Hémisphère inférieur et tous deux sont conçus comme les Hémisphères 110 et 111 du modèle précédent.

 

153 à 178 = Câbles fins en fils d’acier torsadés qui sont soudés par l’une de leurs extrémités au Noyau (150) ; du point de soudure qui est pratiqué en 180 sur la surface de 150 jusqu’à la paroi intérieure de la Sphère (151-152), ces Câbles (153 à 178) mesurent 16 mm.

 

179 = Trou lisse évasé et de faible profondeur (1 à 2 mm) qui est opéré dans le Noyau (150) à chaque emplacement qui correspond à une direction de choc accidentel, (ces directions sont définies dans le précédent modèle d’Indicateur d’ampleur de chocs) et dans lequel (179) sont introduites les extrémités libres dues Câbles fins (153 à 178) afin d’y être soudées (les extrémités) comme il est indiqué dans la vue en coupe locale qui est sur la figure 41 de la Planche J.

 

180 = Soudure de maintien pour ce qui a été décrit en 179.

 

181 = Trou lisse central de passage pour  les Câbles (153 à 178) qui est pratiqué au centre du Senseur électrique et qui est visible en médaillon dans la figure 41.

 

182 = (pour 153 à 78), Senseurs électriques fixes que traversent aisément les Câbles fins (153 à 178).

 

183 = (pour 153 à 178), Pôles de contact électriques mobiles pour 182 lequel 188 est également perforé en son centre par un Trou lisse (181).

 

184 = Ressort d’extension très fin et très souple qui doit se contracter sans opposer trop de résistance sous le poids du Noyau (150) qui l’attire vers le bas , mais qui (184) doit maintenir avec fiabilité le Senseur électrique (182 pour 153 à 178) séparé  de son Pôle de contact électrique mobile (183), lorsque le Noyau (150) ne les (153 à 178/182) alourdit pas.

 

185 = Ecrou long qui est perforé par un Trou lisse central dans son axe longitudinal et lequel (185) possède en son centre un Trou taraudé perpendiculairement  qui est destiné à 186 = une Vis de maintien pour Câble fin (153 à178) afin de les (153 à 178) maintenir ferment une fois qu’ils (153 à 178) sont enfilés à travers 181 de 182 et de 183 et enfin en 185.


187 = Douille de maintien qui possède un couvercle transpercé d’un trou dont le diamètre est suffisamment large pour livrer un passage aisé à 185, lequel couvercle est vissé sur le fût de la Douille (187), celle-ci étant elle-même vissée par sa base dans l’épaisseur de la paroi de la Sphère (151-152) et laquelle 187 est le conteneur de 182, 183, 184, 185 et 186.

 

188 = Trou taraudé qui est pratiqué dans l’épaisseur de la paroi de la Sphère (151-152)  afin d’y maintenir ferment la Douille (187).

 

189 = Couvercle perforé et taraudé qui est vissé sur la Douille (187).

 

Indicateur d’ampleur de choc accidentel :

 

Planche J, figure 42 :

 

Sur cette figure est décrit l’Indicateur d’ampleur de choc accidentel. Cet appareil est conçu et fonctionne comme un Manomètre de poche (Peson à ressort) et il est branché au circuit de courant électrique. Il entre en fonction  lorsque le Noyau (32) du Capteur de chocs réagit à un choc accidentel et entraîne son Ressort (191) en lui (191) transmettant la même ampleur de choc qu’il (32) a subie. 191 possède une branche qui est pourvue de deux contacts électrique, lesquels sont entraînés solidairement avec 191et  glissent (en touchant), le premier sur une lamelle de contact électrifiée afin d’établir le courant électrique pour tout ce système et le second sur une rangée d’autres contacts électriques qui transmettent chacun une valeur de choc différente, selon son ampleur, à l’ordinateur de bord du véhicule.

 

Le système de cet Indicateur d’ampleur de choc est composé d’ :

 

- un compartiment cylindrique qui est un Boîtier (190) dans lequel sont contenus tous les éléments de ce système et dans lequel 190 sont assemblés :

 

- un Ressort (191) dont l’extrémité crochue est fixée à :

 

Image hébergée par Casimages.com : votre hébergeur d images simple et gratuit








Gratuit:
Détecteur omnidirectionnel automatique d'impacts de chocs accidentels de véhicules avec déclenchement automatique de l'Appel aux Secours routiers via balise GPS

Dessin du
Détecteur de chocs et de ses composants:




eme-font:minor-bidi;mso-hansi-theme-font: minor-bidi;mso-bidi-font-family:Arial;mso-bidi-theme-font:minor-bidi; color:#17365D;mso-themecolor:text2;mso-themeshade:191">- un Anneau (192) qui est soudé à :

 

- un Couvercle (193) pour 190.


L’autre extrémité du Ressort (191) est une Tige droite qui est suffisamment longue pour sortir au dehors du Boîtier (190) à travers :

 

- un Trou lisse (194) qui est pratiqué dans la fermeture (couvercle) du :

 

- Compartiment cylindrique (209) et ladite tige est enfilée dans une :

 

- Perle (ou bille) de maintien (29) qui sert  à maintenir ensemble ladite tige ainsi que le Câble (43) du Noyau (32) du Capteur de chocs auquel ce système est lié.

 

Le Boîtier (190) est partiellement inséré dans l’extrémité du Tube (10) du Capteur de chocs et il (190) reste fixé à cet emplacement grâce à des :

 

- Vis de maintien (207 et 208).

 

Ce même système, par ailleurs, composé d’ :

 

- un autre compartiment qui plat et qui est accolé supérieurement  au compartiment cylindrique du Boîtier (190) dans lequel (compartiment) circule un Curseur à deux branches (195-196) lesquelles sont deux branches de la tige droite du Ressort (191). Le premier (195) de ces deux curseurs est un interrupteur électrique qui repose près (mais non-pas sur) d’un pôle de contact en lamelle (adéquatement long et plat) (197) auquel accède automatiquement 195 lorsqu’il est entraîné par le système qui réagit à un choc accidentel, afin qu’à son (195) contact avec 197 ils établissent tous deux le courant électrique qui alimente l’Indicateur d’amplitude de choc et seulement durant qu’il fonctionne.

 

L’indicateur d’amplitude de choc peut être préalablement réglé de manière qu’il ne réagisse qu’à partir de l’amplitude d’un choc accidentel jugé suffisamment sérieux pour  produire de légers dégâts. Par exemple, à partir de 20 km/h.

 

Le second curseur électrique est situé, quand le système est au repos, sur la case 0 (zéro) de l’Echelle des ampleurs de chocs accidentels qui est faite de 8 contacts électriques (199 à 205) et dont la valeur individuelle correspond respectivement à :

 



 


 


 








Ajouter un commentaire à cette page:
Votre nom:
Votre adresse e-mail:
Votre site web:
Votre message:

 
  Nombre d'entrées: 103393 visiteurs---Merci pour votre visite.
Copyright GOT9MU
 
 
=> Veux-tu aussi créer une site gratuit ? Alors clique ici ! <=